AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  




Partagez | 
 

 Une forêt bien peuplée [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NEUTRES
avatar
NEUTRES

▌My Messages : 40
▌Inscription le : 28/04/2011


❝ C'est un secret?
❝ Pièces d'or: 10
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Une forêt bien peuplée [Pv]   Mar 3 Mai - 21:56

William aujourd’hui avait une seule et unique mission, faire une ronde dans la forêt, pourquoi cela ? Il s’était donné une mission, il en avait marre de lire les rapports des missions des gardes frontières et de gérer les quelques problèmes. Il avait décidé de se dégourdir les jambes en ce magnifique jour ensoleillé. S’armant de son arc, de flèches, il sortit de sa petite maison caché au centre des bois, non loin du fleuve qui traversait l’immensité d’arbres et de plantes. Habillé de son uniforme de chef des gardes frontières, le jeune homme aux yeux vairons commença une première ronde dans un secteur, il y avait exactement quatre secteurs à couvrir lors d’un ronde dans ce vaste endroit. Will’ connaissait l’endroit comme sa poche, il connaissait beaucoup d’endroit comme sa poche après tout.

Enfin bref, c’est en marchant qu’il commença son travail, veiller à ce qu’il n’y ai pas de braconnage, pas de bandits réfugiés dans la forêt, toutes les choses étranges qui se passait ici entrait dans les choses à rapporter. L’avantage d’être le chef était qu’il n’aurait pas de rapport à faire suite à cela, néanmoins le fait d’écrire un rapport le rendait quelque peu nostalgique. Pouvoir encore avoir la satisfaction d’être capable d’utiliser un crayon après une mission dangereuse, c’était une chose qui était agréable à vivre et cela, il avait toujours aimé.

Bon, inutile de s’attarder sur ces petits passages de sa vie, qu’il appréciait. Il avait l’air totalement détendu, empruntant des sentiers peu fréquentés, il profitait plus du paysage qu’il ne s’occupait de sa mission. Reniflant à plein nez l’air pur de l’ancien monde, il continuait sa marche. *Adieu l’odeur de la paperasse, bonjour l’air frais !* Ainsi pensait William dont les lèvres affichaient un très léger sourire heureux, ses mains commençait à s’engourdir à force d’approuver tels ou tels paperasse administrative. Parfois, le jeune homme regrettait sa vie de l’autre côté du mur... Non, cette vie il devait l’oublier, la faiblesse se place dans les sentiments d’après lui alors il n’avait pas le droit d’y penser.

Se retrouvant au milieu d’une petite clairière entre deux bosquets, le chef des gardes frontières sortit son arc. Non, il n’y avait pas de problème dans le coin, il se préparait juste un petit entraînement, il rattraperait rapidement le retard qu’il avait prit dans sa ronde, après tout, il n’y avait pas vraiment de danger aujourd’hui à première vue, tout semblait calme. S’armant donc d’un flèche prise dans son carquois au dos, il tira, le projectile se ficha dans l’écorce d’un arbre au loin, prenant donc une seconde flèche, il visa à nouveau et lâcha la corde qui produisit un bruit sourd. Le deuxième bout de bois à la pointe de fer ce ficha dans le projectile précédant, coupant en deux cette dernière. C’est d’un sourire extrêmement satisfait aux lèvres qu’il continua ce petit entraînement. Cette expérience de l’arme, il l’avait acquis en effectuant chaque jour des entraînements plus difficiles les uns que les autres et cela pendant des années.

Il resta ainsi à effectuer des exercices pendant quelques instants, avant qu’il n’entendit des bruits venant d’un endroit à sa gauche, dégainant une flèche, il arma son arc et visa dans la direction du bruit, son regard vairons observant l’ombre des bois. La corde de l’arc était tendue, les deux doigts de Will’ était prêt à laisser filer le projectile pointue. Son regard était sérieux :

— Je pense que vous devriez sortir de votre cachette ou autrement je pourrais commettre une erreur irréparable !

Attendant une réponse provenant des ténèbres du sous-bois, William ne bougeait pas, il avait une respiration calme et ses sens étaient aux aguets. Mais il gardait un contrôle de soi hors norme, si c’était une personne qui se baladait, autant ne pas lui tirer dessus si elle sort des buissons alors il fallait éviter de lâcher le projectile sur la première chose qui bouge. Néanmoins peu de personnes se promenait hors des grands chemins de la forêt, trop de bêtes sauvages d’après les gens qui passaient par ici.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CRONOS
avatar
CRONOS

▌My Messages : 6
▌Inscription le : 08/04/2011


❝ C'est un secret?
❝ Pièces d'or: 10
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Re: Une forêt bien peuplée [Pv]   Dim 8 Mai - 17:46

La forêt. Le seul endroit où elle se sentait véritablement bien. Sans doute parce qu’elle était entourée de poison. Les simples et les herbes qu’elle trouvait pour les confectionner étaient tous ici. Le poison était vraiment son élément, au point qu’elle-même était devenue venimeuse en quelque sorte. La joie, le bonheur, les sourires, tout ce monde lui était désormais révolu. Quoiqu’à bien y réfléchir elle ne l’avait jamais connu. Au vu de la vie qu’elle avait menée jusqu’à présent, faite de rejets, de souffrances et d’isolement. En somme, elle était bien mieux toute seule que mal accompagnée. Elle était devenue comme une bête sauvage qui se réfugiait dans son terrier ou son abri lorsqu’elle se sentait trop affaiblie. Elle ne sortait que la nuit, comme toute bonne voleuse, vivait entourée de substances mortelles. Et passait son temps libre à les confectionner, seule et portant toujours un masque pour la dissimuler. Autant dire que ce n’était pas le genre de femme que l’on voyait tous les jours.

Ce matin-là, elle était sortie tôt. Toujours dans la même tenue. Une sorte de combinaison noire près du corps, des bottes de même coloris, une cape drapée sur ses épaules avec une capuche ample pour cacher ses cheveux et la partie de son visage que son masque, attaché à sa combinaison ne masquait pas, à savoir les yeux. Elle avait une ceinture de cuir à la taille avec deux sacoches de tailles assez réduites mais pouvant tout de même contenir assez de choses. L’une pour des fioles contenant du poison, l’autre vide pour les herbes qu’elle allait ramasser et bien entendu ses poignards, deux, accrochés de l’autre côté de sa ceinture. Elle avait aussi pris soin d’enfiler des gants de cuir noir assez fin pour ses mains, afin de ne pas toucher les herbes directement. Les simples n’étaient normalement pas toxiques, mais elle se méfiait toujours, pour un peu qu’elle tombe sur une plante qu’elle ne connaissait pas et qui était urticante ou tout autre genre de chose.

Voici donc pourquoi on la retrouvait à présent dans un arbre, un poignard à la main, en train de couper soigneusement et méticuleusement les boules blanches d’un morceau de gui qu’elle venait de trouver. Le gui était de nature parasitaire et toxique si on l’ingérait, autant dire que c’était un peu comme du pain béni pour elle. D’un autre côté vous lui auriez donné un pétale de violette qu’elle aurait pu vous en faire un poison. Elle s’était perfectionnée avec le temps à force de travail et de patience. Terminant sa cueillette de gui, la jeune femme leva son visage et remarqua du houx un peu plus haut. Tiens, elle n’avait jamais essayé un poison avec du houx. Il était, tout comme le gui, assez toxique. Elle rangea les petites boules de gui dans sa sacoche, accrocha son poignard et se releva sur sa branche, grimpant agilement jusqu’au point qui l’intéressait. Aussi agile qu’un chat. Mais alors qu’elle commençait à en couper les feuilles et les fruits rouges, Isil releva son visage, entendant un bruit. Tchack. Tchack. Quelque chose qui se fichait dans du bois. Mais quoi ? Elle termina rapidement, rangeant ses affaires et se releva, se déplaçant alors le long des branches.

D’une vitesse modérée, elle n’était pas un écureuil non plus, mais se rattrapait parfaitement, avançait silencieusement. Elle s’arrêta alors près des fourrés, encore dans son arbre et tenta de jeter un coup d’œil pour voir ce qui faisait ce bruit. Elle n’eut pas à chercher longtemps car l’intrus s’adressa à elle. Ou plus exactement au buisson sous elle. C’est vrai que c’était assez sombre, il ne pouvait donc pas savoir s’il y avait quelque chose. Est-ce que c’était elle qu’il avait entendu ? Elle avait pourtant fait attention. Mais de son arbre, Isil pu voir le lièvre qui était derrière le buisson et grignotait les feuilles, de sorte qu’il le faisait bouger en rythme. Donnant l’illusion qu’il y avait quelqu’un. Un sourire se masqua sur les lèvres d’Isil alors qu’elle répondait à l’inconnu.


-Vous devriez poser cette arme avant de blesser quelqu’un.

Après cette phrase pour « s’annoncer », la jeune femme prit appui sur sa branche et sauta souplement sur le sol, tombant agenouillée, appuyée sur une main. Le lièvre, sursautant, prit peur et s’enfuit entre les jambes de l’homme. Il put ainsi voir que c’était un petit lapin qui l’avait inquiété. La femme se releva alors, lui faisant face, sa cape venant l’entourer en masquant presque tout son corps.

-Pour une chasse aux lièvres je doute qu’un arc soit l’arme la plus appropriée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN • ROSE NOIRE
avatar
HI I'M WILDCAT
ADMIN • ROSE NOIRE

▌My Messages : 120
▌Inscription le : 06/04/2011


❝ C'est un secret?
❝ Pièces d'or: 10
❝ Relationships:
❝ Inventaire:

MessageSujet: Re: Une forêt bien peuplée [Pv]   Sam 18 Juin - 8:19

( Je me permet donc, navrée pour l'attente et la qualité du rp laissant franchement à désirer )

On n'oublie pas l'arbuste, derrière lequel on s'est caché






Trois jours et deux nuits.
Depuis combien de temps n’avais-je pas us l'occasion de gouter à un bon thé tout fraichement préparé ? Bien des jours, oui. En réalité, depuis ma dernière mission aux alentours de la muraille, je n'avais guère pus me permettre toute pause entre chaque nouvelles misions qui m'étais confiée. Et cela en devenait tout bonnement rageant. Quand est-ce-qu'ils comprendrons enfin que mon rôle n'est pas de classer les affaires inutiles et dont personne ne veux, mais tout bonne être acquitter d'une tâche de surveillance simpliste au niveau de la muraille de Laine, tel était mon statut. ?

Les sourcils étonnamment froncés, la jeune femme écrasa alors férocement une pauvre fourmi passant pas là, du bous de l’index. Son autre main, entreprenant inlassablement d’amener un semblant de provision aux lèvres finement dessinés de la jeune voleuse, cette dernière continua de mâcher sèchement. Oui, l'humeur n'était pas au beau fixe ; mais pire encore lorsque que l'on apprend que l'administration du foutu bordel chez les Roses Noires, n'avait pas été capable de nommer quelqu'un en temps et en heure, pour ramener ne serait qu'une relique en lieu désiré. Pour le rituel désiré.

Comme d'habitude, notre belle demoiselle n'avait pas été à l'endroit qu'il fallait, quand il le fallait. Ou peut-être un peu trop ... Toujours est-il qu'après un coup de gueule de la part des hauts dirigeants, il fallut bel et bien nommer un bouc-émissaire pour faire le sale boulot. Et bien évidemment, Kahlan passant par là, il ne fallut qu'un temps minime pour que le hasard fasse sa part du boulot. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que notre jeune demoiselle fut condamné à emprunter bon nombre de sentier tous aussi glauques les uns que les autres, avant d'arriver en lieux désiré. En d'autres terme, la haute tour de Lactia. Et autant dire que quand ont vient des contrées isolées, juxtaposant l'imposante muraille de Laine, il y avait de quoi ne pas être d'excellente humeur. Cela devait rien faire des jours et des jours -pour ne pas dire semaines- que la jeune voleuse marchait en solitaire le long des bois et forêt ; ne fessant que de courtes pauses de quelques heures la nuit venue, et ne restant pas plus d'une demie journée à un même endroit. Moyen plutôt utile pour voir le nombre de risque baisser de moitié.
...
Cela devait bien faire trois jours que la jeune femme avait quittée l'auberge de fortune, située en amont du fleuve Nereid, et n'étant pas trop éloignée de la ville ; avec la ferme intention de régler toute ces sottises une bonne fois pour toute. Seulement voilà. La mission aussi urgente fut-elle ; n’empêcha en rien la jeune voleuse de faire un détour au cœur des immenses hectares boisés au sein desquels gisait un bien vieille arbre. Le préféré de Kahly. Le siens, l'unique. Et il le restera encore bien longtemps ...

Les arbres, en ces parfaits havres de paix, avaient beau tous se ressembler à la perfection, la jeune brunette n’eus aucun doute sur ses capacités de pouvoir retrouvé le vieux chêne qu'elle se complaisait à faire sien.
...
Après un peu moins de deux heures de marches rythmées, ne s’arrêtant que de courts instants pour se rafraichir quelque peu, Kahlan arriva enfin en terre connue. Celle qui l'avait vue grandir, et celle que la jeune femme étant gamine, avait labourée de ses propres mains ; et ceux, le plus joyeusement du monde. Le plateau alors extrêmement vaste, regorgeait de plantes toutes plus toxiques que leur congénères, nappant d'un vert nouveau le sol moue et humide qui était bien loin situé à l'Est du sentier principal. Du moins, c'est ce que crue la jeune demoiselle, posant déjà son sac à dos sur le sol ; et s'élançant d'une allure vive vers le seule petit arbre légèrement courbé, de tout l'espace. Et comme à son habitude, aux yeux malicieux et joyeux de la jeune voleuse, le vieil arbre n'avait rien perdu de sa superbe.
« ▬ Si seulement tu savait à quel point tu me manque ... Susurra t-elle. »
Un doigt délicat repassât en une douce caresse les quelques initiales incrustées à même l'écorce du vieil arbuste. Et malgré la discussion entreprise quelques mètres plus loin, à l'ombre de vieux chênes ; la jeune voleuse resta plantée là. Fixant de ses irises sombres l'esquisse représentant si bien un aigle, et l'usure du temps sur le végétal.



CL: #FF6347

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wonderland-graphics.com/

HI I'M Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une forêt bien peuplée [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une forêt bien peuplée [Pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
♦ L'ancien monde ♦
 :: Forêt
-

© version 03 by aeriya. toute reproduction intégrale ou partielle est interdite.
le forum appartient entièrement à son staff.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit